BASTIEN Marcelle [ épouse MICHEA]

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Née le 25 septembre 1920 à Reims (Marne) ; militante communiste ; résistante FTP ; déportée

Marcelle Bastien, apprentie repasseuse, s’engagea très jeune contre la guerre d’Espagne comme sa soeur Simone*. Membre des Jeunes filles de France, elle participa aux collectes effectuées au profit des enfants espagnols.
Ell travailla par la suite comme caviste à la maison de champagne Pommery, où travaillait aussi sa mère.
Dès juin 1942, un rapport de la préfecture de la Marne demandait de la rechercher en raison de ses activités de résistance. C’est lors du passage de Lucien Dupont* dans la Marne qu’elle devint son agent de liaison.

Envoyée avec lui en Gironde, elle fut arrêtée le 8 juillet 1942 à Bordeaux et mis au secret au fort du Hâ. Un rapport de police du 14 septembre 1942 la présentait comme une des militantes les plus importantes des vingt-quatre dirigeants communistes des Charentes récemment arrêtés.

Fin octobre, elle fut transférée à Romainville, elle était alors enceinte. Lucien Dupont qui était le père de cette enfant fut arrêté en octobre à Pantin et fusillé au Mont Valérien.
En raison de sa grossesse et suite à l’action de ses camarades, elle ne fut par déportée comme il était prévu dans le convoi du 23 janvier 1943, parti pour Auschwitz. Elle accoucha le 16 avril 1943 au Val de Grâce d’une fille, Christiane.
Elle fut déportée en août 1943 vers Ravensbrück, et sa fille fut envoyée chez les parents de Lucien Dupont qui l’élevèrent jusqu’à son retour de déportation.

Elle épousa en 1947 Eugène Michéa.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article15874, notice BASTIEN Marcelle [ épouse MICHEA] par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 10 mars 2010.

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

SOURCES : Christiane Dupont-Lauthelier (fille de Marcelle Bastien et Lucien Dupont), Lucien Dupont, 21 ans, la trop courte vie d’un homme en Résistance, 2008.— Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne, A2 47A FTPF Charentes.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément