SIMMONS René, William, Eugène

Par Christian Lescureux

Né le 18 mars 1921 à Zutkerque (Pas-de-Calais), fusillé le 21 décembre 1942 à Arras (Pas-de-Calais) ; menuisier ; résistant au sein du réseau War Office (WO).

Fils de William, Allen Simmons, manouvrier, et de Victoria Lenglet, ménagère, René Simmons était célibataire et domicilié à Chocques (Pas-de-Calais).
Il appartenait au réseau WO du capitaine Michel et fut arrêté le 24 juin 1942 à Chocques par la police française et le commissaire de police d’Auchel pour « menées communistes et détention illégale d’armes ». Interné à Béthune puis Arras, René Simmons fut condamné à mort par le tribunal militaire (OFK 670) d’Arras le 16 octobre 1942 et fusillé le 21 décembre 1942 à 16 h 39 dans les fossés de la citadelle d’Arras.
Il a obtenu la mention « Mort pour la France ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article158683, notice SIMMONS René, William, Eugène par Christian Lescureux, version mise en ligne le 28 mai 2014, dernière modification le 25 mars 2017.

Par Christian Lescureux

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Pas-de-Calais, 51 J/6. – J.-M. Fossier, Zone interdite, op. cit., p. 227, 229. – Mémorial des fusillés d’Arras. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément