Né le 15 mai 1893 au village d’Aït Halli en Haute Kabylie ; mort le 25 mai 1985 à Alger. Instituteur socialiste SFIO ; depuis sa fondation, collaborateur de la revue de l’Association des instituteurs indigènes La Voix des Humbles (1922-1939) ; en 1945-1956, conseiller général de Fort National (Larbaa Nath Iraten), membre de l’Assemblée financière ; en 1947, conseiller de l’Union française ; partie prenante de la « motion des 61 » (élus démissionnaires) appelant à la reconnaissance de la nationalité algérienne et ralliant le FLN, abandonne ses mandats et quitte la SFIO en décembre 1955.

La notice complète comporte 17991 signes

Lire la notice complète