LESPAGNOL Eugène, François

Par Christian Lescureux, Delphine Leneveu

Né le 4 avril 1910 à Leforest (Pas-de-Calais), fusillé par condamnation le 4 novembre 1942 à Arras (Pas-de-Calais) ; ouvrier mineur ; militant communiste ; résistant au sein des FTPF et de l’Organisation spéciale (OS).

Fils d’Achille Lespagnol, mineur, et de Louise Scarlaken, ménagère, Eugène Lespagnol s’était marié le 27 avril 1929 à Leforest avec Yvonne Drache et était domicilié à Evin-Malmaison (Pas-de-Calais) au 105 rue de la Fabrique de chicorée. Il était le père de deux enfants.
Illégal en fuite, il assura le commandement du groupe de Julien Hapiot après l’arrestation de celui-ci et du groupe d’Henri Stelmaziak.
Eugène Lespagnol participa au vol de dynamite à Beaumont-en-Artois (Pas-de-Calais). Il serait l’auteur d’incendies de meules, d’attentats contre des pylônes de ligne haute tension et de sabotages de voies ferrées. Il aurait participé à l’attaque des fosses à Lens (Pas-de-Calais) et à l’attentat contre les gendarmes à Auchel (Pas-de-Calais). Auteur de cambriolages des mairies de Courcelles, Camblain-Châtelain, Houdain (23 et 27 avril 1942), Barlin, Ferfay, Haillicourt, Achicourt, Biache-St-Vaast, et du vol d’un million de Francs aux mines de Lens, il aurait également participé à l’agression à main armée commise 18 avril 1942 contre un chef porion et contre le garde champêtre Carion (Pas-de-Calais). Il serait le coauteur de l’attaque d’une ferme à Beugin (Pas-de-Calais).
Appréhendé en même temps que Maurice Camphin et Léon Doyelle après une fusillade, le 28 août 1942 à Thélus (Pas-de-Calais) ou le 6 septembre 1942 à Vimy (selon les sources) lors d’une embuscade tendue par la gendarmerie d’Arras, Eugène Lespagnol fut arrêté pour « menées communistes et détention d’armes ».
Condamné à mort par le tribunal militaire allemand d’Arras (OFK 670) le 22 octobre 1942, Eugène Lespagnol a été fusillé le 4 novembre 1942 à 17 h 35 dans les fossés de la citadelle d’Arras.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article158009, notice LESPAGNOL Eugène, François par Christian Lescureux, Delphine Leneveu, version mise en ligne le 14 avril 2014, dernière modification le 16 octobre 2018.

Par Christian Lescureux, Delphine Leneveu

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 5022/2, et 51 J/6. – J.-M. Fossier, Zone interdite, op. cit., p. 145, 222, 231, 235. – J. Estager, Ami-Entends-tu, Messidor/Éd. Sociales, Paris, 1986, p. 129-130. – Mémorial des fusillés d’Arras. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément