FIEVET Jacques

Né le 18 août 1928 à Paris XIV arr , fusillé par les Allemands le 21 août 1944 à Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne)  ; résistant de Vitry.

Fils de Marcel Aimé Fiévet , menuisier, et de Germaine Wissalzer, blanchisseuse, il était domicilié chez ses parents, 16 voie Chopin, à Vitry. Il participa aux actions de résistance lors de la libération de Vitry et fut arrêté par les Allemands. Il a été fusillé avec le groupe FTPF de Paul Armangot, à l’Ecole départementale, route de Fontainebleau, le 21 août 1944, à 20h30 aux côtés de son père, de son frère Marcel Fiévet, ainsi que Paul Armangot , Robert Coucharrière, Marcel Coucharrière, Robert Poirier et Roger Poirier.
Il a été inhumé au cimetière du Kremlin-Bicêtre, tombe 12, 5e ligne, 3e division.
La mention « Mort pour la France » a été ajoutée à son état civil le 29 mai 1945.
Jacques Fiévet a été reconnu interné politique IP.
Son nom figure sur la plaque commémorative du groupe Armangot et sur le monument du lycée Chérioux de Vitry.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article157612, notice FIEVET Jacques, version mise en ligne le 19 mars 2014, dernière modification le 18 mars 2017.

SOURCES : Arch.com . Vitry-sur-Seine , état civil.- DAVCC, Caen, 21P342786.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément