KLEIN Jules [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né en 1872 à Jemmapes (Azzaba), mort en janvier 1960 à Skikda ; cheminot, mutualiste et initiateur de la SFIO à Philippeville (Skikda).

Appartenant à une famille de colons alsaciens installés dans la région en 1871, Jules Klein doit quitter à dix-huit ans le domaine familial trop exigu. Il gagne Philippeville (Skikda) où, après avoir exercé plusieurs métiers, il entre en 1893 à la compagnie du PLM. Il y devint brigadier à l’atelier de wagonnage. Ardent mutualiste, il adhère en 1910 au premier groupe socialiste SFIO créé à Philippeville. Il est également membre de la loge des Enfants de mars. Il meurt à Philippeville en janvier 1960.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article157550, notice KLEIN Jules [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 16 mars 2014, dernière modification le 16 mars 2014.

Par René Gallissot

SOURCE : La Dépêche de Constantine, dépouillée par L.-P. Montoy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément