KHELIL Hocine [Dictionnaire Algérie]

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

Marchand de tissus et propriétaire foncier à Mascara, partisan de La France combattante, faisant fonction du syndicat des petits paysans mis en place par les communistes.

Marchand de tapis et de tissus et propriétaire de biens immobiliers ruraux à Mascara (dépt. d’Oran), Hocine Khelil est le fils de Hadj-Ahmed Khelil qui avait été interné au camp de Djenien-bou-Rezg, dans le sud Oranais de 1940 à 1943 pour son appartenance au PPA.

À partir de 1943 dans le moment de mobilisation pour libérer la France, Hocine Khelil est affilié au parti radical socialiste qui fait partie du mouvement de La France combattante, d’abord gaulliste puis dominé par les communistes. Il figure aussi au bureau de l’association France-URSS. Il est si proche des communistes qu’en 1944, il devient secrétaire général du syndicat des petits cultivateurs mis en place par le PCA.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article157343, notice KHELIL Hocine [Dictionnaire Algérie] par Abderrahim Taleb-Bendiab, version mise en ligne le 9 mars 2014, dernière modification le 9 mars 2014.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

SOURCE : Arch. Outre-mer, Aix-en-Provence, 9H30.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément