KALACHE Mohamed [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Cheminot à la gare de l’Agha à Alger ; syndicaliste CGT puis UGTA ; convoyeur du matériel et des résistants dans la guerre d’indépendance.

Formé au militantisme au PPA-MTLD, M. Kalache, cheminot à la gare de triage et de marchandises d’Alger, gare de l’Agha, est aussi un syndicaliste actif. Il fait partie du groupe de militants qui passent de la CGT à l’UGTA dès sa création en février 1956. Il se met comme chauffeur à la disposition de la direction politique du FLN à Alger ; sur sa moto, il conduit ainsi très fréquemment Ramdane Abane à ses rendez-vous dans Alger.

Plus encore, avec le groupe des cheminots syndiqués de l’Agha, il assure l’enlèvement et la diffusion des tracts et journaux de l’UGTA ; il prend part au transfert par train, en particulier sur la ligne Alger-Constantine, des livraisons à l’ALN (explosifs, munitions, médicaments, habillement…). C’est un as du travail clandestin ; très recherché, il est « mis au vert » en 1957, envoyé à Tunis par l’UGTA.

Il assiste à son arrivée au congrès de la CISL tenu à Tunis en juillet 1957. Par la suite, la délégation extérieure de l’UGTA l’envoie au Maroc. Il est un des organisateurs de l’accueil et de la mise en réseau des syndicalistes et autres militants algériens qui se replient au Maroc ; en juillet 1961, il assiste ainsi Mustapha Chikh dans ce travail de réorganisation de l’UGTA.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article157036, notice KALACHE Mohamed [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 23 février 2014, dernière modification le 23 février 2014.

Par René Gallissot

SOURCE : Témoignage de M. Kalache cité dans B. Bourouiba, Les syndicalistes algériens, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément