VAN RYSSELBERGHE Théo [Dictionnaire des anarchistes]

Né à Gand (Belgique) le 28 novembre 1862, mort à Saint-Clair (Var) le 13 décembre 1926 ; peintre néo-impressionniste ; collaborateur de publications anarchistes.

Dernier des cinq fils d’un riche entrepreneur, Théo van Rysselberghe devint le principal peintre belge néo-impressionniste. Il s’installa à Paris en 1898 et, par la suite, partagea sa vie entre la capitale française et la côte méditerranéenne.
Acquis aux idées anarchistes, ami intime d’Élisée Reclus, il donna des dessins aux Temps Nouveaux de Jean Grave de 1897 à 1911.

Il précisait toutefois, le 30 mars 1905 : « [...] Je ne voudrais pas, mon cher Grave, ne pas vous parler en toute franchise. Autant j’aurai du plaisir à vous donner quelquefois un dessin — sans aucun rapport avec aucun texte, ni avec les idées philosophiques ou sociales du journal — autant il me serait difficile d’en faire exprès. J’entends qu’un dessin quelconque, mais ayant un intérêt purement plastique, a suffisamment sa raison d’être, et s’il a quelque valeur, aura son rôle éducateur autant, si pas mieux, qu’un dessin à signification littéraire ou philosophique. Quoi qu’il en soit, moi je suis particulièrement inapte à ce genre-là de dessin : tous ceux que j’ai essayé de faire m’ont donné beaucoup de mal, et sont, à mes yeux, archi-ratés. En somme, on ne fait bien que ce que l’on sent bien, et ce qu’on fait avec plaisir. Or, j’adore dessiner — mais pour n’exprimer que de belles formes, ou des blancs et noirs qui me paraissent intéressants, sans plus. » (Archives Grave, IFHS).

Illustrations. — 1899 : Couverture de La Morale anarchiste de Kropotkine.
1901 : Illustration, avec Luce et L. Pissaro, des Aventures de Nono de J. Grave.
1905 : Collaboration à l’Album des Temps Nouveaux.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156854, notice VAN RYSSELBERGHE Théo [Dictionnaire des anarchistes], version mise en ligne le 20 février 2014, dernière modification le 21 août 2018.

SOURCES : Thieme und Becker, Dictionnaire général des artistes, de l’antiquité à nos jours, Leipzig, vol. XXIX, p. 275. — R. L. Herbert, « Les artistes et l’anarchisme », Le Mouvement social juillet-septembre 1961. — J. Sutter, Les Néo-Impressionnistes, 1970 (étude de R.L. Herbert). — A. Dardel, Étude des dessins dans les journaux anarchistes, 1895-1914, mémoire de maîtrise, Sorbonne, 1970.

Version imprimable Signaler un complément