PFLUG Edouard, Jacques [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit et Rolf Dupuy

Né le 2 juillet 1874 à Barr (Alsace-Lorraine), ouvrier lithographe, militant anarchiste à Reims.

En avril 1892, Edouard Pflug, fils de Geoffroy* et frère de Geoffroy Pflug (fils)*, vendait le Père Peinard et la Révolte à Reims. Il aurait également collaboré au journal Le déchard (Damery, 2 numéros, 1892) publié par Michels et Anon.

Le 22 avril 1892, comme plusieurs autres militants de Reims dont Beauvillain, Leprêtre et Prudhomme, il fut l’objet d’une perquisition.

Vers le mois de mai , selon la police, il quitta Reims pour aller travailler dans une imprimerie à Nancy. En août, il était signalé comme correspondant avec le "comité central de Londres". En octobre, il était à Marseille, occupé comme serveur dans un hôtel-restaurant tenu par un Espagnol.

Le 20 juillet 1899, il vint accomplir une période de 28 jours au 132e de ligne à Reims. Auparavant il habitait à Paris où il louait une chambre 5 place Saint Thomas où il recevait ses amis, notamment Louis Prudhomme* dit Valentin. Il collabora au journal L’homme libre.

Entre février et avril 1900, il effectua des allers et retours entre Paris et Reims et participa à la construction du théatre d’Epernay ou à des terrassements pour le compte de l’usine à gaz. Le 4 novembre 1900, il retourna à Paris.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156812, notice PFLUG Edouard, Jacques [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit et Rolf Dupuy, version mise en ligne le 23 février 2014, dernière modification le 14 septembre 2016.

Par Dominique Petit et Rolf Dupuy

SOURCES : 8 U 388, 30M74 et 30 M 108 Arch. Dép. Marne.

Version imprimable Signaler un complément