MIGNON Henri [Dictionnaire des anarchistes]

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

Né vers 1893, mort fin juillet 1965. Anarchiste.

Henri Mignon, qui collabora à la série quotidienne du Libertaire (Paris, 1923-1925) fut un militant syndicaliste et anarchiste de la région du Nord, très lié à Hoche Meurant*. Membre de la Fédération Anarchiste du Nord et militant de la Jeunesse Anarchiste, il était à partir de l’été 1927 membre du groupe L’Entente des travailleurs de Marcq-en-Bareul. Il collabora à l’organe communiste libertaire régional Germinal (Amiens, 1919-1933) ainsi qu’à l’organe de la Ligue des réfractaires à toutes guerres Le Réfractaire (Paris, 1927-1932).

En 1936, il était responsable de la diffusion dans sa région du Combat Syndicaliste, organe de la CGT syndicaliste révolutionnaire fondée par Pierre Besnard* et dont il était militant. Membre de l’Union anarchiste, il fut également responsable de la section de Marcq-en-Bareul de la SIA (Solidarité internationale antifasciste) animée par Louis Lecoin*, section qui regroupait vingt-neuf adhérents en décembre 1937. En 1937 il fut également le responsable à la presse au bureau de la CGT-SR de Croix-Lille avec Hoche Meurant.

Après la Seconde Guerre mondiale, il fut un des premiers souscripteurs à l’organe individualiste L’Unique (juillet 1945) d’E. Armand* et milita à la Fédération anarchiste, à la Confédération nationale du travail à Marcq-en-Bareul et collabora au Libertaire et au Combat Syndicaliste.

Henri Mignon, qui était également membre de la Libre Pensée, est décédé fin juillet 1965.

Il y a sans doute identité avec H. Mignon qui au début des années 1930 était le correspondant à Rouen du journal Correspondance Internationale Ouvrière (Paris-Nîmes, septembre 1932 à mai 1933) édité par A. Prudhommeaux* et Jean Dautry.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156795, notice MIGNON Henri [Dictionnaire des anarchistes] par Notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 23 février 2014, dernière modification le 11 mars 2014.

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Le Libertaire, n° 582, 30 décembre 1937 — Notes de N. Faucier et D. Dupuy.= DBMOF — Défense de l’homme, année 1965 — R. Bianco, « Un siècle de presse… », op. cit. — Le Monde Libertaire, septembre 1965.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément