LANDRAUD Gaston [Dictionnaire des anarchistes]

Par Roger Pierre, notice complétée par Rolf Dupuy

Né en 1883 à Paris, mort en 1965 à Alès (Gard) ; cultivateur en Ardèche ; militant socialiste, puis anarchiste.

Marié en 1906 avec une institutrice, Émilie Dejoux, Gaston Landraud était cultivateur à Saint-Maurice-d’Ardèche, canton de Villeneuve-de-Berg (Ardèche). Il fut, en 1908, délégué par la section socialiste de Voguë au congrès de la Fédération socialiste Drôme-Ardèche qui se tint au Teil.

Il manifesta son antimilitarisme au cours de la Première Guerre mondiale, passa au Parti communiste et devint membre du Comité directeur fédéral. Le 5 mars 1922, à la suite du décès du conseiller général de Villeneuve-de-Berg, il se présenta aux élections et obtint 148 voix sur 2 151 suffrages exprimés.

Landraud donna, en 1922, sa démission de la Ligue des droits de l’Homme.

Le 17 juin 1923, pour avoir patronné et organisé une conférence de l’anarchiste Jules Chazanoff* dit Chazoff à Vogue (Ardèche) et s’être opposé à un conférencier du parti, il fut exclu de la section d’Aubenas et du Comité directeur ; l’Humanité du 10 octobre 1923 écrivait à son propos : « L’attitude de Landraud dans cette affaire dépasse de beaucoup un acte d’indiscipline, elle est au premier chef un geste d’hostilité envers le parti ». Gaston Landraud adhéra alors au mouvement libertaire.

En mars 1925, avec Alfred Bernard, cultivateur comme lui, il forma un groupe de l’Union anarchiste en Ardèche. Père de deux filles et cultivateur à Saint-Maurice d’Ardèche, canton de Villeneuve de Berg, il alla porter régulièrement la contradiction dans les réunions communistes.

Après la seconde guerre mondiale Gustave Landraud était membre de la Fédération anarchiste à Saint Maurice et dans les années 1950 y était le correspondant du Libertaire.

Gaston Landraud serait mort à Alès en 1965.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156748, notice LANDRAUD Gaston [Dictionnaire des anarchistes] par Roger Pierre, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 24 février 2014, dernière modification le 17 janvier 2019.

Par Roger Pierre, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. Dép. Ardèche, 2 M 428, 10 M 157. — L’Humanité, Éd. régionales, 1922-1923 — Le Libertaire, année 1925 — Défense de l’Homme, année 1965.

Version imprimable Signaler un complément