DENOLLET François, Léon

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

Né le 19 avril 1866 à Ronc (Nord). Anarchiste de Roubaix.

François Denollet, demeurant Boulevard de Strasbourg à Roubaix, fut gérant du journal Le Bandit du Nord (n° 1, 9 février 1890, n° 2 et dernier, 16 février) dont l’administrateur était Vercruysse et le principal rédacteur Girier Lorion. Sur le choix du titre, on pouvait lire dans le premier numéro : « Epuisés, indignés et révoltés tout à la fois par l’examen que nous venions de faire de cette triste société, nous nous consultâmes des yeux, puis après un moment de silence, l’un de nous comprenant nos pensées se leva et dit : Compagnons, l’honnêteté, la justice, la morale, la patrie, tout ça c’est tellement odieux que nos cœurs ne peuvent vivre sous ces drapeaux, il vaut mieux nous appeler Bandit. »

Denollet fut inculpé dans l’affaire Girier-Lorion – ce dernier, condamné par défaut, avait tiré sur des gendarmes venus l’arrêter — et fut condamné à six mois de prison le 17 décembre 1890, tandis que Girier-Lorion était condamné à dix ans de travaux forcés.

Le 23 avril 1890, à la suite d’un article paru dans le journal La Dépêche (Lille) accusant Girier Lorion d’être un agent provocateur, Denollet participa avec ce dernier et d’autres compagnons de Roubaix, dont sa compagne Ernestine Denan, au saccage des bureaux du journal. Il fut condamné le 25 avril à 6 mois de prison.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156703, notice DENOLLET François, Léon par Notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 26 février 2014, dernière modification le 11 novembre 2019.

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. Dép. Nord, série M. — J. Maitron, Histoire du Mouvement anarchiste..., op. cit. — R. Bianco, « Un siècle de presse… », op. cit. — Journal de Roubaix, 25 et 26 avril 1890.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément