BOUCHAREL Jean, Émile [Dictionnaire des anarchistes]

Par corrigé et complété par Rolf Dupuy

Tailleur d’habits à Limoges, anarchiste.

Jean Boucharel et son fils Henri furent des militants anarchistes et syndicalistes ; le père, qui fut secrétaire du syndicat de l’Habillement, collabora au journal La Voix libertaire, organe de l’Association des fédéralistes anarchistes, dont le premier numéro parut en mai 1928 et le n° 394, le dernier, en juillet 1939. Il figurait comme "militant dangereux pour l’odre public" sur la liste des anarchistes de Haute-Vienne établie le 1er juin 1935.
Son fils Henri, qui mourut à Limoges en novembre 1966, était libre-penseur, pacifiste, coopérateur ; il fut secrétaire du syndicat de l’Habillement affilié à la CGT-SR, membre en 1935 de la Commission administrative de l’UL-CGTSR ; il fit partie du Comité de grève du bâtiment de Limoges en 1936 et de la délégation ouvrière chargée de négocier avec le patronat et fonda la société coopérative de production « Le Meuble ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156654, notice BOUCHAREL Jean, Émile [Dictionnaire des anarchistes] par corrigé et complété par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 27 février 2014, dernière modification le 27 février 2014.

Par corrigé et complété par Rolf Dupuy

SOURCES : Liberté, n° 135, 1er janvier 1967. — Dictionnaire biographique du moivement..., op. cit. — (l’appelle Bouchardel). — CAC Fontainebleau 20010216-171 — Le Monde Libertaire, n°128, janvier 1967.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément