MICHEL Oscar [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Chaudronnier ; anarchiste individualiste.

Avant la Grande Guerre, Oscar Michel collaborait au journal individualiste La Vie anarchiste, publié par Georges Butaud* et Sophie Zaikowska* depuis le milieu libre de Bascon.

En octobre 1917 il blessa Julia Bertrand* à la tête d’un coup de revolver, parce qu’il voulait s’approprier une valise dont elle avait la garde. Elle refusa de déposer plainte contre lui et œuvra même pour sa remise en liberté (Cf. Ce qu’il faut dire du 27 octobre 1917).

Fin 1919 Oscar Michel animait, avec Delaporte*, l’atelier communiste de chaudronnerie situé 169, rue Marcadet à Paris 18e.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156590, notice MICHEL Oscar [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 3 mars 2014, dernière modification le 9 mars 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : René Bianco « Un siècle de presse… », op. cit. — Ce qu’il faut dire du 27 octobre 1917 — Le Libertaire, année 1919.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément