Né le 3 août 1887 à Sivry-sur-Ante (Marne) ; se suicida le 11 septembre 1953 ; vannier ; anarchiste individualiste.

Paul Ducauroy dit Ovide, militant anarchiste individualiste , fut gérant du périodique Par-delà la Mêlée (Orléans puis Déols), qui parut du 26 janvier 1916 au 28 février 1918 (42 numéros), puis gérant de La Mêlée que publia Pierre Chardon* à partir du 15 mars 1918 ; après la mort de Chardon, la revue fut continuée par Marcel Sauvage*, le n° 38-39 et dernier est daté de février 1920.
Ducauroy fut également gérant des publications de E. Armand*, l’En Dehors, à partir du 15 octobre 1925, et après guerre, l’Unique depuis le quatrième numéro paru en octobre 1945. Il habita un temps La Barrerie, au Favril par Pontgouin (Eure-et-Loir).
L’idée de suicide le hantait — ses parents avaient mis fin à leurs jours — et il se pendit le 11 septembre 1953. Il avait publié dans L’En Dehors quelques quatrains, voici le dernier : « Ni fleurs, ni couronnes, Aucune cérémonie, en somme, Autre que mon incinération : Le Vent comme destination".

SOURCES : Arch. Nat. F7/13053. — Arch. PPo., cartons 49 et 50. — L’Unique, octobre-novembre 1953. = notice DBMOF — R. Bianco « Un siècle de presse… », op. cit. — Note de Marianne Enckell.

Jean Maitron complété par Rolf Dupuy

Version imprimable de cet article Version imprimable