WINTSCH-MALÉEFF Nathalie [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Née vers 1880, morte à Lausanne le 18 juillet 1945. Médecin, enseignante.

Nathalie Wintsch-Maléeff. DR
Nathalie Wintsch-Maléeff. DR

Nathalie Maléeff, qui venait de Russie, épousa Jean Wintsch en janvier 1904. La même année, elle obtenait son diplôme de médecin à l’Université de Lausanne. Elle contribua à créer en 1905 l’école libre où des cours et des conférences se donnaient le dimanche matin pour les enfants ; elle leur amena notamment un chat à disséquer.

En 1905, elle était secrétaire de la section suisse de la Fédération internationale pour la Régénération humaine, soit une antenne du mouvement néo-malthusien à Lausanne.

Pendant la Première Guerre mondiale, elle suivit les positions de son mari, puis exprima des sympathies critiques pour la Révolution russe. Cela contribua sans doute à sa décision de déposer les archives familiales à Moscou, après la mort de Jean Wintsch en 1943.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156493, notice WINTSCH-MALÉEFF Nathalie [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 25 février 2014, dernière modification le 14 mars 2017.

Par Marianne Enckell

Nathalie Wintsch-Maléeff. DR
Nathalie Wintsch-Maléeff. DR

ŒUVRE : Que font les bolchewiks ? Lausanne, Ligue pour la régénération de la Russie, 1919, 31 p.

SOURCES : Le Réveil anarchisteLa Voix du PeupleControverse sur le néo-malthusianisme, Paris, Régénération, 1905. — Archives cantonales vaudoises : dossier ATS de coupures de presse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément