POCHERON Auguste [Dictionnaire des anarchistes]

Par Laurent Gallet

Né à Saint-Bérain (Saône et Loire) vers 1854 ; ouvrier mécanicien ; anarchiste de Lyon.

Pocheron se fit connaître le 18 novembre 1882, date à laquelle il prit le secrétariat d’une réunion publique anarchiste é Lyon. Il fut membre du groupe anarchiste de la Guillotière cette année-là.

À la suite de la vague d’arrestations consécutive au double attentat à l’Assommoir et au bureau de recrutement, Pocheron prit la fuite et gagna Genève.

La police le suspecta, sans doute sur renseignements obtenus auprès d’un indicateur (peut-être Aristide Valadier), de vouloir commettre des attentats et notamment d’assassiner le juge d’instruction Rigot et d’attaquer le palais de justice au moment où s’ouvrirait le procès des 66 (voir Toussaint Bordat). Toutefois, début janvier 1883, la police fut informée de la présence de Pocheron, à Lyon, chez sa concubine, mais il ne fut nullement inquiété.

Il fut aperçu, une dernière fois, lors de la réunion du 21 septembre 1884, du Comité d’organisation de la ligue pour l’abolition des armées permanentes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156468, notice POCHERON Auguste [Dictionnaire des anarchistes] par Laurent Gallet, version mise en ligne le 25 février 2014, dernière modification le 20 mars 2014.

Par Laurent Gallet

SOURCES : A.D.Rhône 4M307, 4M308, 4M321

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément