GUÉRARD Louis [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né vers 1881, suicidé à Paris le 19 juillet 1900 ; peintre ; anarchiste.

Louis Guérard était un jeune rédacteur du Libertaire qui se suicida pour une femme qui ne l’aimait pas. Il laissa derrière lui une lettre de plusieurs pages expliquant son geste.
Dans La Touffe de sauge, Laurent Tailhade lui rendit hommage dans un texte intitulé « Le manuscrit de Louis Guérard ». Il y écrivait : « Ce pauvre Louis Guérard, à 19 ans, s’est envoyé une balle dans la tête, pour une quelconque drôlesse qui le martyrisait et le couvrait de ridicule. […] Le pauvre garçon, peintre de mérite, écrivain consciencieux et penseur énergique (ses articles au Libertaire forment, dans leur ensemble, un réquisitoire saisissant contre l’abominable société contemporaine), avait offert les prémices délicieux de sa jeunesse à la première gigolette qui passait. […] La foi dans la Révolution n’a pu le détourner d’un trépas fangeux et lamentable. »

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156413, notice GUÉRARD Louis [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 5 mars 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : Laurent Tailhade, « Le manuscrit de Louis Guérard », dans La Touffe de sauge, éditions de la Plume, 1901.

Version imprimable Signaler un complément