GAILLARD [Dictionnaire des anarchistes]

Par Laurent Gallet

Maçon à Lyon ; anarchiste.

En 1883, suite aux arrestations préludant au procès monstre, dit des 66 (voir Toussaint Bordat), Gaillard fut membre d’une éphémère commission de fusion des groupes révolutionnaires qui devait regrouper tous les anarchistes de Lyon. Il fut également membre de la commission de répartition des secours aux familles des détenus politiques.

Au sein du groupe L’Étendard révolutionnaire, il remplaça Henri Tricot* au poste de trésorier. En mai 1883, ce groupe nomma une commission pour protester contre la loi sur les récidivistes, dont Gaillard fut une nouvelle fois trésorier. Il quitta toutefois ce poste au bout de quelques jours. En août, Gaillard déclara se retirer du groupe L’Étendard révolutionnaire ; puis il tenta, sans succès, de fonder un nouveau groupe avec d’autres démissionnaires.

Très actif pendant les dix premiers mois de 1883, sa présence ne fut, par la suite, plus signalée hormis lors du congrès anticlérical de juin 1884.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156396, notice GAILLARD [Dictionnaire des anarchistes] par Laurent Gallet, version mise en ligne le 6 mars 2014, dernière modification le 6 mars 2014.

Par Laurent Gallet

SOURCES : A.D.Rhône 4M308, 4M321.

Version imprimable Signaler un complément