DEMONCEPT Pierre Marie [Dictionnaire des anarchistes]

Par Laurent Gallet

Serrurier ; anarchiste de Lyon.

Demoncept fut arrêté lors de la rafle du 19 novembre 1882, au cours de laquelle 27 militants lyonnais furent arrêtés en prélude au procès monstre, dit des 66 (voir Toussaint Bordat). Il résidait alors 90 rue de Sèze et ne fut pas inculpé.

En mai-juin 1886, un groupe d’études sociales fut fondé sur l’initiative de Joseph Bernard*, dont le but était l’étude de toutes les questions économiques et des sciences. Oecuménique, ce groupe acceptait toutes les écoles politiques et pour en faire partie, il suffisait d’être présenté par deux de ses membres. Le montant des cotisations servait à acheter des livres pour composer une bibliothèque dont le catalogue comprenait près de cent volumes, principalement sur l’économie et le syndicalisme mais pas d’oeuvres d’auteurs anarchistes.

Demoncept fut signalé le 7 novembre 1886, lors d’une réunion publique du groupe de la « Bibliothèque d’études scientifiques et sociales ».

Bien que plus aucun rapport n’atteste une quelconque activité politique, il fut maintenu sur les listes de révolutionnaires jusqu’en 1892.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156364, notice DEMONCEPT Pierre Marie [Dictionnaire des anarchistes] par Laurent Gallet, version mise en ligne le 6 mars 2014, dernière modification le 6 mars 2014.

Par Laurent Gallet

SOURCES : A.D.Rhône 4M307, 4M321.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément