DELORMAS Jean, Aimé [Dictionnaire des anarchistes]

Par Laurent Gallet

Né à Lyon (5e arrondissement) le 17 octobre 1862 ; photographe ; anarchiste de Lyon.

Peu après les attentats de la rue des Bons-Enfants et du bouillon Duval, des perquisitions furent ordonnées le 20 novembre 1893 au domicile de 102 militants lyonnais. Aucun écrit anarchiste ne fut découvert chez Delormas.

La situation économique de Delormas sembla souvent avoir été difficile. La police le suspecta d’avoir émis de la fausse monnaie, des compagnons laissèrent entendre qu’il émargeait au budget de la police et il fut accusé de s’être approprié la recette d’un grand meeting.

Essentiellement actif entre 1896 et 1898, il assista, plus tard, aux conférences données par Liard-Courtois*, les 28 décembre 1901 et 9 janvier 1902 au cours desquelles il exposa la vie au bagne.

Le 11 février 1904, il fut vu dans l’assistance d’une réunion organisée par un « Comité ouvrier anti-révolutionnaire et abstentionniste ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156362, notice DELORMAS Jean, Aimé [Dictionnaire des anarchistes] par Laurent Gallet, version mise en ligne le 6 mars 2014, dernière modification le 6 mars 2014.

Par Laurent Gallet

SOURCES : A.D.Rhône 4M257, 4M259, 4M312, 4M315, 4M316.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément