Née le 14 mai 1842 à Bully (Saône et Loire) ; vendeuse de journaux ; anarchiste.

Fille de François Baraud et de Claudine Parisot, Amélie Baraud était surtout connue sous le nom de Dujardin, du nom du père de sa fille Jeanne avec qui elle vécut jusqu’à son décès survenu en 1890. Elle demeura 33, rue du Bruys à Marseille entre 1892 et 1902 avec sa fille ; elle eut un fils qu’elle abandonna très tôt. Avec Jeanne, elles vendaient des journaux sur la Canebière (1° arr).
Son domicile accueillit de nombreux anarchistes et elle aurait partagée leurs idées. Elle entretenait une correspondance suivie avec Sébastien Faure*. Elle figura sur l’État Vert dont elle fut définitivement rayée par décision préfectorale le 3 février 1899.

SOURCES : Arch. Dép. (13) 1 M 1358 dossier n°32 et 1 M 1388 — Françoise Morel, Les femmes dans le mouvement anarchiste marseillais 1880/1914, mémoire L3, 1995.

Françoise Fontanelli Morel

Version imprimable de cet article Version imprimable