VOROBIEFF Michel [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né vers 1901, mort au début des années 1980. Ancien secrétaire des étudiants anarchistes de Moscou banni d’URSS.

Michel Vorobieff (ou Vorobiev) fut étudiant à l’Académie des Mines à Moscou et devint en 1921 l’un des animateurs du groupe des Étudiants anarchistes unifiés de cette ville. Arrêté le 18 mars 1921 lors d’une réunion du secrétariat de cette organisation, il entreprit une grève de la faim en septembre 1921 avec une dizaine d’anarchistes incarcérés. Suite aux interventions de délégués étrangers lors du confrès de l’Internationale Syndicale rouge il fut libéré mais banni d’URSS avec dix autres militants, dont Voline*.

À nouveau emprisonné en Allemagne, il parvint en France où il rejoignit l’Union anarchiste (UA) puis, après 1936, la Fédération anarchiste de langue française. Il fut volontaire en Espagne pendant la guerre civile.

Pendant l’occupation allemande, il fut lié à la Résistance. Par la suite, il resta membre de la Fédération anarchiste au groupe Louise-Michel à Paris, 18e arr., où il demeurait 5 rue Briquet, jusqu’à sa mort survenue au début des années 1980.

Dans les années 1960 il participait régulièrement aux réunions tenues au local du groupe rue Robert Planquette, parlait peu, se contentant le plus souvent de balayer et nettoyer le local à la fin des réunions. Maurice Joyeux* lui avait demandé de ne pas vendre Le Monde Libertaire à la criée afin d’éviter une possible arrestation.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156300, notice VOROBIEFF Michel [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy , version mise en ligne le 5 mars 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Rolf Dupuy

SOUCES : Répression de l’anarchisme en Russie soviétique, op. cit. – Entretiens avec de G. Malouvier (1970), P. Chenard (novembre 1986) et R. Bianco.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément