PUCCIARELLI Domenico dit Mimmo [Dictionnaire des anarchistes]

Par Hugues Lenoir

Né à Caggiano (Salerno, Italie) le 14 mai 1954, anarchiste, éditeur-auteur.

Ses parents étaient commerçants en Italie, son père, né à Caggiano en 1929, décédé en 1969 était adhérent au Parti socialiste italien, sa mère catholique pratiquante (1931-1993) s’occupait du catéchisme. Mimmo Pucciarelli a résidé en Italie jusqu’en 1975, date à laquelle, il est arrivé, suite à son insoumission, à Lyon où il demeurait toujours en 2011. Jusqu’en 1987, il a vécu avec Gemma Elvira Failla, fille d’Alfonso Failla, un militant important de la Fédération anarchiste italienne, militante elle-même au sein du mouvement anarchiste, d’abord à Carrare puis à Lyon.

Après une année de psychologie à Rome en 1974, il obtint en 1998 un doctorat de sociologie à Grenoble sous la direction d’Alain Pessin. Avant de s’occuper depuis 2006 du CEDRATS (Centre de documentation et de recherche sur les alternatives sociales) il a travaillé aux restaurants autogérés Au goût de canon (1975-1976) puis aux Tables rabattues (1977-1981). Ensuite, il travailla pour Texto, coopérative autogérée, puis assuma du travail administratif pour une association d’aide à domicile. Il fut aussi photograveur pour la maison d’édition La manufacture (1989-1993).

Il arriva à l’anarchisme par le biais de la contre-culture en général et la lecture de la presse anarchiste. Il commença à militer en diffusant la presse anarchiste et en organisant des grèves au lycée à Eboli à partir de 1969-1970 mais ne fut jamais militant d’une organisation spécifique « nationale ».
.
Il a participé, à Lyon, à la création d’une première librairie libertaire (Vivre en 1976), et à la rédaction d’IRL (Information et réflexions libertaires) de 1975 à 1990. Mais aussi à la naissance d’une revue de quartier, Quartiers libres, en 1977, et plus tard à Café noir, feuille de la Coordination libertaire lyonnaise dont il fut un membre et militant de la fin des années 1970 au milieu des années 1980.

Il fut particulièrement actif comme éditeur en créant avec Alain Thévenet, Gemma Failla et Jean-Marc Bonnard à Lyon en 1979 l’Atelier de création libertaire qui a publié plus de 140 volumes de cette date à 2011 et en développant une critique distanciée de l’anarchisme visant à en réactualiser les pratiques et les concepts afin de le réinscrire dans la contemporanéité. En ce sens, il a organisé plusieurs colloques où se sont croisés des contributions scientifiques et militantes qui ont donné lieu à publication à l’ACL, et notamment La culture libertaire, Grenoble 1996, L’anarchisme a-t-il un avenir ?, Toulouse 1999, Lyon et l’Esprit proudhonien, Lyon 2002, La philosophie de l’anarchie, Lyon 2011.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156275, notice PUCCIARELLI Domenico dit Mimmo [Dictionnaire des anarchistes] par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 9 mars 2014, dernière modification le 21 décembre 2015.

Par Hugues Lenoir

ŒUVRE : Engagement libertaire et organisations anarchistes, ACL 2011 — Ici on ne vend pas d’anarchie, ACL, 2009— Lu sinnch Franchstein, ACL-Galzerano, Lyon-Casalvelino Scalo, 2009 — Gli ultimi giorni di mia madre, ACL, Lyon, 2008 — Agli uomini quasi nudi, ACL-Galzerano, Lyon-Casalvelino Scalo, 2007 — Claire l’enragée, ACL, Lyon 2006 — L’anarchisme en personne, ACL, 2006, avec Laurent Patry — L’imaginaire des libertaires aujourd’hui, ACL, Lyon 1999 — Le rêve au quotidien, de la ruche ouvrière à la ruche alternative, les expériences collectives de la Croix-Rousse, Lyon 1975-1995, ACL, Lyon 1996.

SOURCES : Témoignage direct.

Version imprimable Signaler un complément