MONTFOUILLOUX [Dictionnaire des anarchistes]

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

Cordonnier à Lyon, gérant d’un journal anarchiste.

Le 28 août 1886 paraissait à Lyon le premier numéro de l’organe communiste anarchiste La Lutte Sociale dont les bureaux se trouvaient 263 rue de Créqui et dont le secrétaire de rédaction devait être Toussaint Bordat*. Ce dernier, arrêté avant même la parution du n°1 et qui fut condamné le 30 août à 4 mois de prison et 5 ans d’interdiction de séjour pour « outrages à un commissaire de police », avait été remplacé par le cordonnier Montfouilloux. Le journal qui eut 6 numéros (n°6, 2 octobre 1886) dont le gérant était Jean Rocca puis C. Dervieux*, était préparé au domicile d’Ancian, 8 Grande Rue à La Croix-Rousse. Montfouilloux fut soupçonné d’avoir participé à un attentat le 8 février 1887 contre le Palais de justice de Lyon dans lequel sept policiers avaient été blessés, mais une perquisition menée à son domicile ne donna aucun résultat. En mars 1887 Montfouilloux fut condamné à un mois de prison par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir, sans autorisation organisé une loterie au profit de T. Bordat condamné lors du procès des 66.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156261, notice MONTFOUILLOUX [Dictionnaire des anarchistes] par Notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 6 mars 2014, dernière modification le 6 mars 2014.

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : M. Massard, Histoire du mouvement anarchiste à Lyon…, op. cit. — Dictionnaire biographoqie du mouvement ouvrier…, op. cit. — R. Bianco, Un siècle de presse…, op. cit.

Version imprimable Signaler un complément