Né le 18 janvier 1872 à Paris, mort le 2 décembre 1911 à Lyon (Rhône), typographe ; anarchiste et syndicaliste.

Fils de Laurent et de Mathilde Herbing, Karly travaillait à la Lithographie du Simplon à Lausanne (Suisse), depuis 1900. Depuis 1904 il milita à l’Union ouvrière de Lausanne, avec Henri Baud*. Il collaborait au Réveil socialiste anarchiste (en particulier avec une série d’articles "Essai sur la pratique anarchiste") et à la Voix du Peuple de Lausanne, ainsi qu’à l’Almanach du travailleur.
Il fut un des promoteurs de la Fédération des unions ouvrières de Suisse romande (FUOSR). Il en rédigea les statuts avec Louis Bertoni* et A. Rouiller* de Vevey. Il fit aussi le premier projet de statuts de l’Imprimerie communiste de Pully/Lausanne, qui imprimait notamment la Voix du Peuple : "l’imprimerie… fonctionnera comme une coopérative égalitaire généralisée de tous les producteurs, quelles que soient leurs fonctions. Cela implique l’égalité des droits et des devoirs."
Il collabora aussi à la brochure Centralisme et fédéralisme, publiée par Jean Wintsch*.
De 1906 à 1908, il fut membre du conseil d’administration de la Maison du Peuple de Lausanne, malgré les critiques qu’il exprimait à ses promoteurs. En mars 1908 il devint secrétaire de l’Union ouvrière de Lausanne (syndicaliste révolutionnaire), où Henry Bornand* était secrétaire aux cours et conférences, Louis Baud à la bibliothèque et Wintsch chargé des institutions et des coopératives.
Karly militait aussi au Groupe anarchiste-communiste de Lausanne.
En 1909, licencié de son travail, inscrit sur les listes noires des patrons imprimeurs, il quitta Lausanne pour Lyon, où on le retrouve comme bibliothécaire bénévole du syndicat des typographes.
Il était marié avec Fanny Senaud, divorcée Loup, trois enfants.

SOURCES : La Voix du Peuple. — Claude Cantini in Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier n°16, 2000. — Réveil, 321, décembre 1911 — Jean Wintsch, in Plus loin, 127-128, nov. et déc. 1935 — Archives cantonales vaudoises, dossiers ATS.

Gianpiero Bottinelli, Marianne Enckell

Version imprimable de cet article Version imprimable