MADIÈRES Marius [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron. Notice complétée par Rolf Dupuy

Né le 8 août 1865 à Toulouse. Représentant de commerce. Fondateur du groupe Les Vengeurs de Toulouse (Haute-Garonne)

Marius Madières, représentant de commerce, fut en juillet 1886 l’un des fondateurs du groupe anarchiste Les Vengeurs de Toulouse dont faisaient également partie P. et J. Narcisse, P. J. Dax, J. Roux, B. Bernard, C. Magnin, L. Flasseyer, Giraud, A. M. Bernardou, R. Meunier, Jouy, Pradel et G. Ourliac.

Opposé à la propagande par le fait, il se disait « communiste libertaire », partisan de l’organisation syndicale et était très actif à la Bourse du travail. Le préfet de Haute-Garonne écrivait à son sujet vers 1896 : « Madières semble jouir, sur ses compagnons et sur un certain nombre de membres de quelques syndicats, d’une autorité incontestée. Ayant ses entrées à la Bourse du Travail, il doit faire tous ses efforts pour gagner aux idées qu’il préconise le plus grand nombre de prosélytes possible. Très intelligent et actif, Madières, qui est en relations constantes avec les anarchistes militants de France et de l’étranger, et qui dispose d’une quarantaine de mille francs, est apte à organiser un complot, mais il ne m’est pas représenté comme capable de le mettre lui-même à exécution ».

En 1894 il fonda une petite entreprise de jerseys qui employait quatre ouvriers mais qui ne fut sans doute pas un succès puisqu’en 1898 il travaillait comme employé pour la compagnie Bec-Auer.

En 1904 Marius Madières quittait Toulouse pour gagner la Seine-et-Oise où, comme Pierre Narcisse, un autre militant des Vengeurs, il fut accueilli à La Ruche de Sébastien Faure*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156103, notice MADIÈRES Marius [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron. Notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 10 mars 2014, dernière modification le 24 avril 2019.

Par Jean Maitron. Notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : M.-B. Marié, La Presse toulousaine, DES, Toulouse, 1958. — DBMOF — J.M. Poli, « Le groupe anarchiste toulousain Les Vengeurs » in Le mouvement anarchiste toulousain à la fin du XIXè siècle, Ed. Pedone, 1971 — Arch. Nat. BB 186449.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément