LEMOINE Claudine [Dictionnaire des anarchistes]

Par René Bianco, notice complétée par Guillaume Davranche

Née en 1884 ; morte le 22 septembre 1976 ; ouvrière culottière ; anarcho-syndicaliste.

Claudine Lemoine était en mai 1921, secrétaire adjointe du syndicat de l’Habillement de la Seine dont le secrétaire général était Fernand Bellugue*.

Syndicaliste révolutionnaire, elle fut, avec Albert Lemoine* qu’elle avait épousé en août 1920 à Paris 19e, déléguée des Comités syndicalistes révolutionnaires au premier congrès de l’Internationale syndicale rouge (ISR) à Moscou en juillet 1921. À leur retour, tous deux donnèrent leurs impressions et leurs réserves sur la révolution bolchevique dans Le Libertaire, organe de l’Union anarchiste.

Quand la scission confédérale fut consommée, lors de l’assemblée extraordinaire tenue du 22 au 24 décembre 1921 à Paris, Claudine Lemoine fut élue à la commission administrative provisoire (voir Henri Toti) de ce qui allait devenir la CGTU. Dans la foulée, elle fut élue secrétaire générale de la Fédération CGTU de l’Habillement. Il semble qu’elle était couturière dans la culotte.

Après la mort de son mari en 1927, Claudine Lemoine vécut en Algérie pendant longtemps. Elle resta fidèle à ses idées et ne cessa jamais d’aider Gaston Leval qui vivait alors en France sous une fausse identité.

En novembre 1976, Les Cahiers de l’Humanisme libertaire signalèrent son décès survenu dans sa 93e année.

Se confond-elle avec Claudine Drouin, responsable après-guerre du Cri des jeunesses syndicalistes et présente au 3e congrès des Jeunesses syndicalistes de la Seine, le 11 septembre 1919 ? Le Libertaire l’appelait alors « notre camarade ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156099, notice LEMOINE Claudine [Dictionnaire des anarchistes] par René Bianco, notice complétée par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 10 mars 2014, dernière modification le 1er janvier 2019.

Par René Bianco, notice complétée par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. Nat. F7/13741 — Le Libertaire du 21 septembre 1919 — L’Humanité, 17 mai 1921 et 4 janvier 1922 — Cahiers de l’humanisme libertaire, novembre 1976 — Notes de René Bianco.

Version imprimable Signaler un complément