LAVIN Paulette [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Née le 17 septembre 1909, morte le 16 mai 1986. Employée de banque.

Paulette Lavin, qui fréquenta très jeune le mouvement anarchiste, se maria vers 1927 avec un réfugié espagnol. Elle passa la période de l’Occupation à Cognac (Charente) où avec son compagnon elle participa en 1945 à la fondation d’un groupe de la Fédération anarchiste (FA). Après la mort à l’été 1946 de son compagnon des suites d’un accident du travail, elle monta à Paris et milita aux groupes d’Argenteuil puis de Ermont-Enghien de la FA ainsi qu’à la CNT-F dont elle fut responsable de la trésorerie.

En 1948, lors du congrès de Lyon, elle fut nommée administratrice de la FA. C’est à cette époque qu’elle rencontra Maurice Laisant* dont elle devint la compagne. Elle milita alors au groupe d’Asnières. Elle assuma la gérance du Libertaire, où elle avait remplacé Jean Boucher*, du 16 décembre 1949 au 14 novembre 1952 où elle fut remplacée par René Lustre*.

Opposée à la tendance de Georges Fontenis*, elle participa les 25-27 décembre 1953, en tant que déléguée du groupe d’Asnières, au congrès de refondation de la Fédération anarchiste tenu à la salle de la rue Marcadet à Paris. Elle était alors employée de banque et déléguée du personnel du syndicat Force ouvrière. Elle collabora par la suite au Monde Libertaire puis à l’organe de synthèse anarchiste Le Libertaire (Le Havre, n°1, mai 1978) dont le gérant était Jean-Pierre Jacquinot*. Dans les années 1970, elle était secrétaire à la commission féminine de FO.

Paulette Lavin est morte dans la nuit du 15 au 16 mai 1986.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article156094, notice LAVIN Paulette [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 9 mars 2014, dernière modification le 9 mars 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : R. Bianco, Un siècle de presse…, op. cit. — Notes de René Bianco et de Marianne Enckell.

Version imprimable Signaler un complément