ROCLIANO Joseph [Dictionnaire des anarchistes]

Par René Bianco

Né le 8 mars 1857 à Bastia (Corse), mort le 8 mars 1913. Cordonnier. Anarchiste et syndicaliste à Marseille (Bouches-du-Rhône).

La présence de Joseph Rocliano dans les réunions anarchistes est mentionnée à partir de 1894. Il participait en 1895 aux conférences données par Sébastien Faure*, mais il ne fut cependant inscrit sur les Etats des anarchistes qu’en novembre 1897.

Il semble avoir également milité sur le plan syndical puisqu’il était en 1904 le délégué des cordonniers à l’Union des Chambres syndicales ouvrières (UCSO). Il demeura successivement 27 rue Saint Laurent, puis, à partir de 1897, 5 rue du Timon.

En décembre 1912, il figurait toujours sur les Etats des anarchistes et était même l’objet d’une surveillance donnant lieu à des rapports mensuels.

Joseph Rocliano est mort le 8 mars 1913 à son domicile, 74 Boulevard de Paris à Marseille.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155961, notice ROCLIANO Joseph [Dictionnaire des anarchistes] par René Bianco, version mise en ligne le 17 mars 2014, dernière modification le 17 mars 2014.

Par René Bianco

SOURCES : AD Marseille M6/3351A, 3354A, 3395, 10810, Z1/10 — AD Aix 14U95 quinto = R. Bianco, Le Mouvement anarchiste…, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément