MENIAL Ernest [dit MAYNIAL] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, René Laplanche

Né le 12 mars 1882 à Saint Plaisir (Allier), mort le 4 décembre 1959 au Kremlin Bicêtre ; tailleur d’habits à Moulins (Allier).

Ernest Menial dit Maynial, qui avait subi l’influence de deux instituteurs libertaires, était membre au début des années 1900 du groupe anarchiste de Moulins. Il aurait été le responsable début 1910 d’un journal polycopié Germinal dont aucun exemplaire n’a été retrouvé et qui pourrait être en fait La Torche (1908-1910), où son nom apparaît dans la liste des collaborateurs. La confusion pourrait venir de l’emploi systématique par Jules Emile Vignes*, l’un des fondateurs du journal, du vocable "Germinal" et du fait que le groupe de Moulins s’appelait à l’époque Germinal.

Lors des élections législatives des 24 avril et 8 mai 1910, Maynial fut candidat abstentionniste pour Moulins tandis que Jules Vignes était le candidat de Moulins ouest.

Lors d’une conférence d’Ernest Girault* à la salle du pont Guinget le 14 mai 1912 sur le thème « L’alcool, la guerre, les lois scélérates », il fit partie avec Vignes et Daumur du bureau formé pour satisfaire à la loi. Dans son rapport au Préfet le commissaire de police signalait la présence « de 150 personnes, quête nulle, pas de livre vendu, seulement des brochures ».

Menial est dans doute monté ultérieurement en région parisienne et il pourrait y avoir identité avec le Menial, candidat abstentionniste de l’Union anarchiste à Paris lors des élections législatives du 11 mai 1924.

Ernest Maynial est décédé au Kremlin Bicêtre le 4 décembre 1959.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155927, notice MENIAL Ernest [dit MAYNIAL] [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, René Laplanche, version mise en ligne le 30 mars 2014, dernière modification le 30 mars 2014.

Par Rolf Dupuy, René Laplanche

SOURCES : Entretien de René Laplanche avec Louis Dubost (années 1980) — Arc. Dép. Allier M316C , rapport du 14 mai 1912 — Georges Rougeron « La presse bourbonnaise…. », op. cit. — Notes D. Dupuy — R. Bianco « Un siècle de presse anarchiste… », op. cit.

Version imprimable Signaler un complément