Né le 14 octobre 1868 à Villette (Meurthe-et-Moselle) ; anarchiste illégaliste ; inculpé du « procès des Trente ».

François Liégeois (1894)
Album Bertillon, 1894.
Anarchiste, François Liégeois, fit, en 1892-1893, partie de la « bande Ortiz* » pour laquelle il agit, vraisemblablement, comme receleur.
Il fréquentait le « repaire » de la bande au 1, bd Brune, à Paris 14e. Après la descente de police du 18 mars 1894, il fut arrêté et incarcéré.
Du 6 au 12 août 1894, il comparut avec toute la bande devant les assises de la Seine dans le cadre du « procès des Trente » (voir Élisée Bastard). Défendu par Me Gautier-Rougeville, il fut acquitté.

SOURCES : Journal des débats du 15 juillet 1894 et du 6 au 13 août 1894. — Album photographique des individus qui doivent être l’objet d’une surveillance spéciale aux frontières, Paris : Imprimerie Chaix, 1894.

Guillaume Davranche

Version imprimable de cet article Version imprimable