DARESSY Pierre [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

.Né le 23 juillet 1854 à Lherm (Haute-Garonne), mort le 19 juin 1898 à Paris ; cordonnier ; anarchiste ; inculpé du « procès des Trente ».

Pierre Daressy (1894)
Pierre Daressy (1894)
Album Bertillon, 1894.

Une note insérée dans La Révolte du 3 novembre 1893 indiquait que Pierre Daressy, domicilié au 6, rue Fauvet, à Paris 18e, était responsable du groupe d’aide aux militants « isolés » en province. Il centralisait leurs demandes et leur expédiait du matériel de propagande.

L’année suivante, sur réquisition du juge d’instruction Meyer, il fut porté sur une liste de suspects (reproduite dans La Révolte) dont la correspondance devait être saisie par la police.

Du 6 au 12 août 1894, il comparut devant les assises de la Seine dans le cadre du « procès des Trente » (voir Élisée Bastard). Il était simplement accusé d’avoir reçu une lettre, en date du 10 janvier 1894, qui contenait la formule d’un engin explosif. Défendu par Me Laureau, il fut acquitté.

Quatre ans plus tard, il se suicidait par pendaison dans son logement du 11, rue Etex, à Paris 18e. Selon ses voisins, il avait perdu la raison.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155863, notice DARESSY Pierre [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy, version mise en ligne le 1er avril 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

Pierre Daressy (1894)
Pierre Daressy (1894)
Album Bertillon, 1894.

SOURCES : La Révolte, 13 janvier 1894 — Le Journal des débats du 15 juillet 1894 et du 6 au 13 août 1894 — La Presse du 19 juin 1898.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément