DAENENS Louis, Albert [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né à Bruxelles en 1883, mort à Uccle en 1952. Peintre décorateur, publiciste, sympathisant anarchiste.

C’est sous l’impulsion de Daenens que parut en 1913 à Bruxelles la dernière série du Révolté (1908-1914, avec plusieurs interruptions). Un mois plus tard, il lançait sa propre revue, Haro ! (7 numéros jusqu’en janvier 1914), qui regroupait des artistes et littératures d’avant-garde. Interrompue par la guerre, la revue reparut en 1919-1920 (12 numéros), avec un ton politique et antimilitarisme beaucoup plus marqué. Une troisième série fut publiée en 1927-1928 (5 numéros). Depuis le début, la revue était ouverte à tous les courants révolutionnaires.

Daenens était en effet plus un sympathisant du mouvement anarchiste qu’un militant. Il était ami de Hem Day* et illustra de ses bois gravés plusieurs autres périodiques anarchistes (Les Humbles, Suppléments de l’En dehors, Le Semeur, Le Creuset, Grimaces, La Revue anarchiste, L’Action directe). Il donna aussi des conférences au groupe anarchiste de Bruxelles en 1927 et 1928.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155858, notice DAENENS Louis, Albert [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 20 mars 2014, dernière modification le 6 juillet 2019.

Par Marianne Enckell

SOURCES : J. Moulaert, Le mouvement anarchiste en Belgique..., op. cit.  ; D. Karolinski, Le mouvement anarchiste..., p. 139. — De geschiedenis van het anarchisme in België, en ligne – Haro ! : une revue belge d’avant-garde, 1913-1928, catalogue de l’exposition du Mundaneum à Mons, 1995. – René Bianco, « Cent ans de presse… », op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément