COUISSINIER Pierre, Pascal [Dictionnaire des anarchistes]

Par Antoine Olivesi, notice complétée par Rolf Dupuy

Né le 4 décembre 1913 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; maçon ; anarchiste et anarcho-syndicaliste à Marseille.

Dans les années 1930 Pierre Couissinier, fils de Pierre Clarius*, militait à Marseille où il était connu de la police depuis plusieurs années. Les 12 et 13 avril 1936 il était le délégué de Saint Henri-Vallée de Séon au congrès de l’Union Anarchiste (UA).

Ce groupe était très actif parmi les ouvriers tuiliers. Maçon à Saint-Henri, banlieue industrielle au nord de Marseille, il avait fondé en 1937 un comité anarcho-syndicaliste sous les auspices de la Solidarité Antifasciste Internationale (SIA).

Il était également membre de la CGTSR. En 1938 le groupe, dont il était le secrétaire comptait une vingtaine de membres. Il était en relations avec Auguste Schiano*, secrétaire du groupe Germinal.

Mobilisé en 1940 au 18ème Bataillon de Chasseurs Alpins, il figurait le 12 septembre 1940 sur une liste de prisonniers de guerre par les autorités allemandes.

Après la guerre il habitait 12 Bd d’Annam à Saint-Henri et avait reconstitué le groupe. Les 27 et 28 juillet 1946, au congrès régional de Marseille, il représentait le groupe de Saint-Henri, qui comptait alors sept membres (dont deux d’avant guerre).

En 1947 il était le secrétaire du groupe Henri Julien de Saint-Henri, adhérant à la Fédération Anarchiste (FA). Le groupe, auquel participait également son frère Henri, publiait le bulletin Le Rétif (Marseille, 3 numéros de février à avril 1948).

A la fin des années 1990, Pierre Couissinier vivait toujours à Marseille où René Bianco recueillit son témoignage. .

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155853, notice COUISSINIER Pierre, Pascal [Dictionnaire des anarchistes] par Antoine Olivesi, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 3 avril 2014, dernière modification le 28 octobre 2015.

Par Antoine Olivesi, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. Dép. BdR M6/10812, rapports des 26 mars, 2 & 26 mai, 28 juin 1937, 2 février 1938. — Notice d’Antoine Olivesi in Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, op. cit. — Notes de D. Dupuy. — R. Bianco "Un siècle de presse..., op. cit. — Notes de Thierry Bertrand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément