Anarchiste d’Aimargues (Gard).

Dans une lettre du 29 septembre 1939, le Commissionnaire divisionnaire de police spéciale de Nîmes signalait Combaluzier comme « résidant à Aimargues, ouvrier agricole, homme violent anarchiste militant, qui le 20 mars dernier a participé à l’agression de prêtres dans la commune d’Aimargues, et qui est susceptible d’être au premier rang dans un mouvement révolutionnaire ». Il figurait sur la liste de 1939 des « anarchistes français dangereux pour la sécurité nationale » et militait au groupe local avec Hervé Deschamps*.

SOURCES : Arch. Dép. Gard, 1M759 et 1W173.

Daniel Vidal

Version imprimable de cet article Version imprimable