THOMAS Augustin [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

Né le 28 juillet 1893 à Ludres (Meurthe-et-Moselle), mort le 16 octobre 1976 au Havre ; docker anarcho-syndicaliste du Havre (Seine Maritime).

Fils d’un mineur, Augustin Thomas, docker au Havre (Seine-Inférieure) et ami de Jean Le Gall (voir ce nom), se fit remarquer sur le port du Havre par son activité au moment des grèves de 1928 et de 1931. Élu secrétaire du syndicat autonome en avril 1933, à la place d’Émile Lemoine, il orienta son action sur l’application stricte du contrat de travail signé avec les employeurs en 1932. En 1933, il refusa d’organiser une grève de solidarité de 24 heures en faveur des dockers de Dunkerque (Nord), se contentant d’organiser la solidarité financière et le boycott des marchandises destinées à ce port. Réélu secrétaire en 1934 et 1935, profitant habilement de la puissance de son organisation, il fomenta divers mouvements non pas pour obtenir des augmentations de salaire mais plutôt divers avantages (indemnités de salissure, par exemple). N’hésitant pas lui-même à pratiquer « l’action directe », il fut condamné à quinze jours de prison le 14 octobre 1934 pour entrave à la liberté du travail.

Réélu secrétaire des dockers de 1936 à 1939, il préserva la tendance anarcho-syndicaliste de son syndicat en le maintenant dans une relative autonomie, refusant pour lui-même toute responsabilité au sein de l’UL ou de l’UD.

Pendant la guerre d’Espagne il collabora à la Solidarité Internationale Antifasciste (SIA) et organisa de nombreuses actions de solidarité. Délégué au congrès confédéral de la CGT tenu à Nantes en 1938, il protesta contre la non application de la décision d’un Comité national confédéral qui spécifiait que chaque ouvrier devait verser au titre de la solidarité pour les camarades espagnols, l’équivalent d’une heure de travail par semaine. De leur coté les syndicats du Havre de tendance anarcho syndicaliste – dockers (3500 adhérents), dockers charbonniers (75adhérents) et Magasins réunis du port (1700 adhérents) – avaient versé fin 1938 un peu plus d’un million de l’époque.

Augustin Thomas mourut le 16 octobre 1976 au Havre.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155769, notice THOMAS Augustin [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 4 avril 2014, dernière modification le 14 janvier 2018.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. Nat. F713028 et 13041. — Arch. Dép. Seine-Maritime, 4 MP 2628. — Vérités, 1933-1939 — SIA, 1er décembre 1938 — Notes D. Dupuy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément