TANFORTI Jacques [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Ouvrier métallurgiste, communiste libertaire. Membre de l’OPB.

Jacques Tanforti était membre à la fin des années 1940 du groupe d’usine de Renault Billancourt avec entre autres André Nedelec*, Gil Devillard et Jacques Prol. Il collaborait au Libertaire.

Lors du congrès de la Fédération anarchiste (FA) tenu à Paris les 24-25 mai 1953, il fit partie de la commission de contrôle des mandats avec les frères Muñoz (11e & 12e arrondissement), Blanchet (secrétaire à l’organisation), Froget (Yonne) et Coudert (Clermont). Il fut ensuite coopté en juin 1953 dans l’Organisation Pensée bataille (OPB), un organisme clandestin formé autour de G. Fontenis* pour prendre le contrôle de la Fédération.

En novembre 1953, à la suite de la suspension de l’OPB, de René Lustre* pour « négligences », Jacques Tanforti le remplaça comme permanent de l’organisation.
Membre de la Fédération communiste libertaire (FCL) il remplaça R. Joulin* comme gérant du Libertaire à partir du numéro hors série (4 juin 1954) au numéro 395 (12 juillet 1954).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155760, notice TANFORTI Jacques [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 28 mars 2014, dernière modification le 8 août 2017.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : G. Fontenis, L’autre communisme…, op. cit.

Version imprimable Signaler un complément