PARTHENAY Jean, Ernest [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, Guillaume Davranche

Né le 17 avril 1838 à Crucheray (Loir-et-Cher) ; ébéniste ; communard, blanquiste puis anarchiste.

Ébéniste, habitant au 111, rue du Chemin-Vert, Parthenay participa à la Commune de Paris. Le 28 novembre 1871, il fut condamné par le 14e conseil de guerre à la déportation simple, et partit pour la Nouvelle-Calédonie sur Le Var.

Amnistié le 31 mars 1879, il revint en France en novembre.

En 1886, il fréquenta le Groupe cosmopolite de Charles Malato. « Et le bougonnant Parthenay, écrivit ce dernier quelques années plus tard, très sensé et très révolutionnaire sous sa rude enveloppe ! Il venait à l’anarchie du blanquisme et, comme ceux qui avaient traversé ce parti, assez énergiques pour y avoir séjourné, assez raisonneurs pour en être sortis, il apportait des qualités de ténacité et de précision. »

À la fin des années 1880 il fut membre à Paris du groupe Les Communistes des Amandiers constitué par Lucien Guérineau.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155699, notice PARTHENAY Jean, Ernest [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, Guillaume Davranche, version mise en ligne le 7 avril 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Rolf Dupuy, Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. Nat. BB24/757 — ANOM, COL H 94 — Charles Malato, De la Commune à l’anarchie, Stock, 1894 — Souvenirs de Lucien Guérineau dans Le Combat syndicaliste du 4 juin 1937.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément