SANTINI [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Militant communiste libertaire.

Santini avait commencé à militer à la Fédération Anarchiste (FA) à la fin des années 1940. De tendance communiste libertaire il allait appuyer le travail de « rénovation théorique » mené par l’Organisation Pensée Bataille (OPB) structure clandestine organisée autour de Georges Fontenis pour prendre la direction de la FA.

Santini qui n’était pas membre de l’OPB, sera ensuite membre de la Fédération Communiste Libertaire (FCL) où à la fin des années 1950 il était responsable dans Le Libertaire de la rubrique « Chez les barbares » qu’il signait Nino Santi.

Après la disparition de la FCL, il participait à un passage de fausses pesetas en Espagne, organisé par le militant anarchiste espagnol Laureano Cerrada. Arrêté, il serait resté emprisonné plusieurs années en Espagne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155588, notice SANTINI [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 10 avril 2014, dernière modification le 10 avril 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : G. Fontenis, L’autre communisme, op. cit. — R. Bianco, Un siècle de presse anarchiste..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément