Né le 13 octobre 1876 à Aimargues (Gard).

Emile Jourdan faisait partie du groupe d’Aimargues avec Louis Joujou*, Pierre Jalabert*, en 1897. Incorporé en 1897 au 40e régiment d’infanterie de Nimes, pour un an. Il prit part au scrutin du 6 mai 1900 et fut condamné avec Jean Joujou* le 6 novembre 1900 à vingt jours de prison après avoir défenestré les urnes lors des élections municipales du 6 mai 1900.
Par la suite, il serait devenu collectiviste et non plus anarchiste, selon un rapport de police du 27 février 1902.

SOURCES : Archives du Gard 1M752.

Daniel Vidal

Version imprimable de cet article Version imprimable