WILKENS (ou VILKENS) [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, complété par Rolf Dupuy

Tué en juillet 1936 ; ouvrier charpentier ; anarchiste et syndicaliste.

Ouvrier charpentier espagnol, Wilkens (ou Vilkens) fut l’un des fondateurs du syndicat du Bâtiment de Chauny (Aisne).

Parti en Russie soviétique en 1920, mandaté par le Comité syndical de défense des ouvriers espagnols du Nord de la France, il était alors marxiste et partisan de la dictature du prolétariat. Sur dénonciation d’un militant communiste espagnol, il fut arrêté en Russie le 13 octobre 1920 et détenu jusqu’au 22 novembre. Il revint en France le 3 janvier 1921 et inaugura dans Le Libertaire du 14 janvier, sous le titre « Six mois en Russie », une chronique qui s’acheva au n° 132 (29 juillet-5 août 1921), où il dénonçait le renforcement de la dictature en Russie ainsi que les mesures prises contre les anarchistes.

Le groupe de La Vie ouvrière et Godonèche le considérèrent alors comme suspect : lors du congrès tenu en octobre 1921 par la minorité CGT à Paris, après une intervention de Souchy et de Bila, secrétaire du bâtiment de l’Aisne, une motion soutenant Wilkens fut votée à la majorité, provoquant le départ de la salle de Monatte qui avait refusé que Wilkens prenne la parole. Le numéro du Libertaire du 10-17 février 1922 annonçait son expulsion de France vers la Belgique. Il se rendit ensuite en Espagne où, sous le nom de Fernando Alvarez dit Ivan, il devint journaliste et rédacteur au Heraldo de Madrid et s’éloigna des idées libertaires.

En juillet 1936 il s’enrôla dans une milice à Madrid et fut tué au col de Somosierra, dans la sierra de Guadarama au Nord de Madrid. Le 24 juillet 1936, Le Libertaire écrivit que sa vie s’était poursuivie « un peu en dehors de nos milieux », mais à l’heure décisive, « l’homme d’action l’emporta sur le sceptique qu’il était ou qu’il croyait être devenu ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155529, notice WILKENS (ou VILKENS) [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, complété par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 11 avril 2014, dernière modification le 9 décembre 2018.

Par Jean Maitron, complété par Rolf Dupuy

SOURCES : Le Libertaire, 1921, 1922, 1936 — Notes de D. Dupuy.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément