MAURIN Marcel, Félix [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, Daniel Vidal

Né à Nîmes le 11 février 1882. Tailleur de pierres. Anarchiste gardois.

Marié à Nîmes le 20 avril 1907 à Berthe Lafont, puis remarié le 9 août 1920 à Sainte Enimie (Lozère) avec Marie Portalier, Marcel Maurin, qui demeurait 8 rue Baduel, à Nîmes, figurait en 1935 sur les États des anarchistes du Gard mais était considéré par la police comme « peu actif ».

En 1939 la police l’inscrivit toutefois sur la "Liste des anarchistes français dangereux pour la sécurité nationale". Non mobilisé, il était sous surveillance en septembre 1939.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155474, notice MAURIN Marcel, Félix [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, Daniel Vidal, version mise en ligne le 11 avril 2014, dernière modification le 11 avril 2014.

Par Rolf Dupuy, Daniel Vidal

SOURCES : Arch. Dép. Gard, 1M756-2, 1W173.

Version imprimable Signaler un complément