LAFOND Jean [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

Mort en 1944 ; ouvrier anarchiste de Lyon, volontaire en Espagne.

Ouvrier aux établissements Tesse de Villeurbanne, Jean Lafond était membre dans les années 1930 du groupe de Lyon-Vaise de l’Union anarchiste (UA). Très actif lors des grèves de juin 1936, il fut condamné, suite à une altercation ave la police, à 6 mois de prison pour « outrages et rébellion à agents ». Il partit alors comme volontaire en Espagne et fut milicien dans une colonne de la CNT. Blessé sur le front d’Aragon, il participa ensuite aux activités d’un hôpital collectivisé. Il fut rapatrié en France au printemps 1937 et en juin fit une conférence au groupe de Lyon sur son expérience et la répression stalinienne et pour récolter des médicaments pour l’hôpital dans lequel il avait travaillé.

Lors de la grève générale de novembre 1938 il fut arrêté avec Lavorel et inculpé de "coups à agents". Il était à cette époque membre de la Solidarité Internationale Antifasciste (SIA).

Jean Lafond est décédé en 1944 lors d’un bombardement.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155455, notice LAFOND Jean [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 12 avril 2014, dernière modification le 17 janvier 2019.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Notes de J.-M. Lebas d’après le témoignage de M. Lavorel. — Le Libertaire, 1er juillet 1937. — SIA, 8 décembre 1938.

Version imprimable Signaler un complément