PRONIER Henriette, épouse Girardin [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Née le 10 octobre 1891 à Albert (Somme), morte en 1970. Militante anarchiste de l’UA à Paris et de la Libre pensée.

Henriette Girardin, qui demeurait 186 boulevard de la Villette (Paris 19e arr), était la femme du militant libertaire Jean Girardin. Elle militait avant guerre à l’Union anarchiste (UA) et était membre du groupe Les amis du Libertaire. Les 17-18 octobre 1931 elle fut, avec son compagnon J. Girardin, la déléguée des groupes de Paris 10, 18 et 19e au congrès de l’Union anarchiste communiste révolutionnaire tenu à Toulouse. Tout comme son compagnon elle appartenait en 1935 à la Phalange de soutien au Libertaire dont les membres versaient chaque semaine une souscription à l’organe de l’UA. En 1936 elle appartenait au groupe dit du Croissant (du nom de l’imprimerie ?) de l’Union anarchiste.

Après la Seconde Guerre mondiale elle demeurait 216 rue des Pyrénées (20e arr.) – son domicile figurait en 1950 sur les listes d’anarchistes à surveiller en région parisienne – et était membre des "Amis de Sébastien Faure". Le 15 décembre 1958, lors de la constitution de "La Ruche Culturelle et Libertaire", elle fut élue au bureau de cette organisation d’entraide réunissant les "Amis de Sébastien Faure", les écrivains, conférenciers et artistes libertaires.

Au début des années 1960 elle se retira à la maison de retraite de la Libre Pensée à Angers tout en continuant à collaborer à la presse libertaire, en particulier au Combat Syndicaliste, organe de la CNTF. Henriette Girardin est décédée en 1970.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155422, notice PRONIER Henriette, épouse Girardin [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 26 mars 2014, dernière modification le 9 janvier 2019.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Comptes rendus de "la Ruche culturelle" in Archives May Picqueray, CIRA-Marseille — Liberté, 1 novembre 1970 — Le Monde Libertaire, septembre-octobre 1970 — APpo BA 1900.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément