GRISARD Marcelle, épouse Léopold, dite Léa [Dictionnaire des anarchistes]

Par Hugues Lenoir

Née le 27 février 1930, morte le 4 janvier 2009. Secrétaire de direction, libraire, responsable administrative. Fédération anarchiste.

Son père était ouvrier dans la métallurgie et militant communiste, très actif durant le Front populaire, sa était mère sans profession. Après un certificat d’études, puis des études de secrétariat sténo-dactylo, elle entra dans la vie active. Ensuite, elle devint libraire avec Georges Léopold, son mari, dont elle divorça plus tard, puis responsable administrative dans un organisme de formation proche de la Ligue de l’enseignement à Paris.

À la Libération, Léa Grisard s’engagea dans les auberges de jeunesse à l’époque très militantes et proches des idées libertaires. Elle fut par la suite militante du Planning familial, du MLAC et des groupes femmes dans les années 1960-1970. Elle participa à la lutte contre les expulsions et la spéculation immobilière au sein de l’inter-comité du Marais. En 1981, elle fut de la création du groupe Pierre-Besnard de la Fédération anarchiste puis du groupe La Cécilia. En 1998, elle s’établit dans les Alpes-de-Haute-Provence. Toujours en lien avec ses amis anarchistes parisiens, elle participa au mouvement associatif local (soutien scolaire) et à la lutte antifasciste et antiraciste, tout en continuant de proclamer haut et fort son idéal libertaire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155274, notice GRISARD Marcelle, épouse Léopold, dite Léa [Dictionnaire des anarchistes] par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 13 avril 2014, dernière modification le 13 avril 2014.

Par Hugues Lenoir

SOURCES : témoignage direct de Pierre Léopold, Le Monde libertaire, n° 1578, 14- 20 janvier 2010.

Version imprimable Signaler un complément