DUPUY Daniel, Pierre, Alexandre [dit Rolf] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Hugues Lenoir

Né le 26 juin 1946 à Paris. Militant de l’Organisation révolutionnaire anarchiste puis de la CNT, bibliothécaire.

Après un baccalauréat, Rolf Dupuy exerça divers petits boulots avant de travailler comme éducateur à l’Institut national des jeunes aveugles (INJA, 1968-1972) où son contrat ne fut pas renouvelé à la suite d’une grève d’une partie du personnel et des élèves menée au printemps 1972 avec l’aide du groupe Les Handicapés méchants ; puis il fut recruté comme bibliothécaire à la Ville de Paris de 1974 à 2005.

Rolf Dupuy avait commencé à militer en 1961 au groupe libertaire du lycée Louis-le-Grand. Engagé dans la lutte contre la guerre d’Algérie, il participa au Front de solidarité à la révolution algérienne (FSRA) et aux affrontements fréquents au quartier Latin entre militants du Front universitaire antifasciste et les groupements nationalistes favorables à l’Algérie française. Puis il passa quelques années dans les milieux « beatnik » et visita une partie de l’Europe en auto-stop.

Après avoir participé aux événements de 1968, et se définissant comme anarchiste communiste, il adhéra à l’Organisation révolutionnaire anarchiste (ORA), d’abord au groupe Jules-Vallès du XIIIe arrondissement de Paris (1969-1976), puis à celui du Ve (1976-1977). À l’ORA il fut membre du Collectif national comme secrétaire aux relations internationales de 1971 à 1975 et participa à la plupart des rencontres nationales tenues par l’organisation ainsi qu’au congrès international à Paris à l’été 1971. Il assura pendant cette même période la permanence d’une table de presse ORA à l’université Censier (1969-1972) et les ventes du journal Front libertaire sur le marché de la rue Mouffetard (Ve). En 1971, il participa aux côtés de Ramon Finster et de Michel Cavallier au Cercle Front libertaire Chiens de garde, regroupement d’éducateurs libertaires qui publia deux numéros d’un bulletin du même nom.

À l’hiver 1973, au chômage, il participa au soutien quotidien sur le piquet de grève de la poste de la rue de l’Epée-de-Bois (Ve) où la section CFDT était animée par des libertaires. Dans le cadre de l’intervention sur les quartiers pratiquées par l’ORA, il fut à l’origine avec d’autres militants de l’ORA, dont Gérard Mélinand et Geneviève Pauly, du groupe du quartier Mouffetard qui regroupait autour de la Maison pour tous (74-76, rue Mouffetard, 75005) d’autres militants ou sympathisants libertaires travaillant (PTT, Muséum national d’histoire naturelle, etc.) ou demeurant dans le quartier, d’anciens maoïstes de la Gauche prolétarienne et de nombreux usagers des activités culturelles proposées par la Maison pour tous. Ce groupe a édité le bulletin Le Cri du Ve (5 numéros de février 1976 à mars 1977, tirés de 500 à 800 exemplaires et vendus à la criée sur les marchés du quartier). Il fut également entre 1973 et 1976 responsable pour l’ORA du groupe anarchiste communiste chinois qui publia bulletins et textes en chinois.

En désaccord avec l’orientation pro-autonome adoptée par l’Organisation communiste libertaire (nouveau sigle adopté en 1976 par l’ORA) de la région parisienne, il la quitta en 1977 pour se consacrer à la recherche historique et entamer une longue collaboration avec René Bianco, du CIRA Marseille, et Antonio Tellez Sola, l’historien de la guérilla antifranquiste libertaire. Puis, de 1985 à 2000, il milita à la CNT-F (syndicat de la communication).

Depuis 1969 et jusqu’à aujourd’hui, il a collaboré aux travaux du Centre international de recherches sur l’anarchisme (CIRA) de Lausanne et de Marseille. Il s’est également efforcé de retrouver et de sauver certaines archives précieuses pour le mouvement : versement au CIRA Marseille des archives de Marcel Geslin, versement à l’Institut international d’histoire sociale-IIHS) d’Amsterdam des archives concernant les républicains espagnols internés en URSS et des archives d’Antonio Tellez.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155269, notice DUPUY Daniel, Pierre, Alexandre [dit Rolf] [Dictionnaire des anarchistes] par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 15 avril 2014, dernière modification le 24 avril 2014.

Par Hugues Lenoir

ŒUVRE : Kronstadt, Brochure pour le centenaire de la Commune de Paris, éd. par l’Organisation révolutionnaire anarchiste & la Tribune anarchiste communiste, 1971. — « Les anarchistes espagnols dans la tourmente », Bulletin du CIRA, Marseille, n° 29-30, 1er trimestre 1989 (co-auteur avec A. Tellez). — « Clandestinité libertaire en Espagne : la presse », Bulletin du CIRA, Marseille, n°36-37, 1er trimestre 1995 (co-auteur avec A. Tellez). — « José Ester Borras » : notice biographique pour le site Internet de l’Institut international d’histoire sociale (IIHS) d’Amsterdam, 2000. Rolf Dupuy a aussi participé à la rédaction et à la documentation de plusieurs ouvrages, de films (Ortiz, général sans dieu ni maître). Son Dictionnaire international des anarchistes en ligne (http://militants-anarchistes.info) collabore étroitement avec le Maitron des anarchistes.

SOURCES : témoignage direct, 2007.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément