LEHNING Arthur [Müller Lehning] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né le 23 octobre 1899 à Utrecht (Pays-Bas), mort le 1er janvier 2000 à Lys-Saint-Georges (Indre). Militant anarchiste et anarcho-syndicaliste allemand, archiviste et historien du mouvement libertaire international.

Arthur Lehning et Marianne Enckell, Venise 1976.
Arthur Lehning et Marianne Enckell, Venise 1976.
CIRA Lausanne

Etudiant à Berlin, Arthur Lehning découvrit les œuvres de Bakounine puis fréquenta Rudolf Rocker, Alexander Berkman et Emma Goldman, et s’engagea dans le comité de défense des anarchistes poursuivis et emprisonnés en Union Soviétique. En 1922, il devint correspondant à Berlin du Bureau International Antimilitariste fondé en 1921 à La Haye. Puis il rejoignit l’Association Internationale des Travailleurs fondée en 1922, qui regroupa les organisations anarcho-syndicalistes à travers le monde.

De 1927 à 1934, il rédigea avec Albert de Jong, Augustin Souchy et Helmut Rüdiger le service de presse de la Commission Internationale Antimilitariste. Il fut secrétaire de l’AIT de 1932 à 1935, lorsque le bureau se trouvait à Madrid. Il prit part aux actions en faveur de Sacco et Vanzetti et publia une importe critique du bolchevisme. Il se rendit aussi dans l’Espagne révolutionnaire de 1936 et voyagea avec Emma Goldman, Hanns Erich Kaminski* et Margaret Michaelis.

Mais son action ne se limitait pas à la politique. Il avait découvert la peinture moderne à Paris, en 1924. En janvier 1927, il créa la revue i10, publiée en quatre langues dont le français, qui compta parmi ses collaborateurs de nombreux artistes et intellectuels.

À partir de 1935, à Amsterdam, il participa aux travaux de l’Institut International d’Histoire Sociale, qui deviendra un immense centre de documentation ; de 1940 à 1945, il fut responsable des archives de l’Institut déplacées à Oxford. Il passa ensuite plusieurs années en Indonésie. De 1961 à 1981, il publia, préfaça et annota en français les monumentales Archives Bakounine, dont il était responsable à l’IIHS.

Il est mort le 1er janvier 2000, à Lys-Saint-Georges (Indre, France) où il s’était retiré avec sa compagne.

En 2014, sa bibliothèque a été mise en vente par les soins du Rotes Antiquariat de Berlin.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155218, notice LEHNING Arthur [Müller Lehning] [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 25 mars 2014, dernière modification le 2 novembre 2015.

Par Marianne Enckell

Arthur Lehning et Marianne Enckell, Venise 1976.
Arthur Lehning et Marianne Enckell, Venise 1976.
CIRA Lausanne

ŒUVRE en français : 10 ans Association internationale des travailleurs (ouvrage collectif), Berlin 1933 — « La Lutte des tendances au sein de la Première internationale : Marx et Bakounine », in La Première Internationale : l’institution, l’implantation, le rayonnement, Paris 1968 — Anarchisme et marxisme dans la révolution russe, trad. par Jean Barrué, Paris 1971 — Bakounine et les autres : esquisses et portraits contemporains d’un révolutionnaire, Paris 1976 — De Buonarroti à Bakounine : études sur le socialisme international, traduit de l’anglais, Paris 1977 — Michel Bakounine et les historiens, un aperçu historiographique, Genève 1979 — La naissance de l’Association internationale des travailleurs de Berlin : du syndicalisme révolutionnaire à l’anarchosyndicalisme, Paris 2000. — Archives Bakounine, huit volumes, Leyde 1961-1981, réédités en tout ou partie chez Champ libre (Michel Bakounine, Œuvres complètes) puis chez Tops-Hervé Trinquier.

SOURCES : Notes de Marianne Enckell.

Version imprimable Signaler un complément