CADEAUX François [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Marianne Enckell et Dominique Petit

Né le 26 juin 1862 à Lyon (Rhône). Ouvrier ébéniste, anarchiste.

Cadeaux appartenait en 1890 au groupe Les Libertaires du premier arrondissement de Lyon.

Il fut arrêté le 28 avril 1890, alors que, le visage ensanglanté, il s’enfuyait sur les bords de la Saône en direction de Vaise. La police fut persuadée que ses blessures provenaient d’une explosion survenue au cours de la fabrication d’une matière détonante ; le 2 mai, elle découvrait son atelier clandestin situé dans une chambre du quai Pierre-Scize. Il fut condamné le 29 juillet, par la cour d’appel de Lyon, à deux ans de prion pour détention de poudre fulminante.

Par la suite, Cadeaux s’établit à Grenoble (août 1892) où il travailla chez un marchand de meubles. Militant actif, il distribuait des brochures et portait souvent la contradiction dans les réunions publiques. Le groupe anarchiste se réunissait souvent chez lui. Il fut condamné à un mois de prison en août 1893 pour outrages et rébellion contre agents.

Il quitta Grenoble le 12 décembre 1893. Il était sous le coup d’une poursuite correctionnelle pour outrages envers le commissaire de police du 2e arrondissement. Le 8 décembre, à l’occasion de l’enterrement du compagnon Jourdan, il avait violemment injurié le policier dans un discours prononcé sur la tombe au cimetière. Pour éviter un conflit, il n’avait pas été arrêté tout de suite et en avait profité pour prendre la fuite. Mais il fut arrêté en février 1894 et subit six mois de prison.

Il logea ensuite chez divers compagnons de la région, et eut pour compagne Elise James. En 1897 il s’établit comme marchand forain, puis marchand de primeurs à Cavaillon puis de nouveau à Grenoble.

Cadeaux se fixa ensuite à Voiron (avril 1905). Il avait encouru de nombreuses condamnations et perdu à plusieurs reprises son emploi du fait de son action militante. « Un vantard, mais c’est un violent et homme d’action », dit de lui un rapport de police en date du 25 janvier 1901.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155142, notice CADEAUX François [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Marianne Enckell et Dominique Petit, version mise en ligne le 19 avril 2014, dernière modification le 2 novembre 2019.

Par Jean Maitron, notice complétée par Marianne Enckell et Dominique Petit

SOURCES : Arch. BB18 6449. — Arch. Dép. Isère, 75 M 33, cité in Jean-Paul Barthelemy, Les anarchistes dans le département de l’Isère de 1880 à 1914, UER d’histoire de Grenoble, 1971-1972.. — M. Massard, Histoire du mouvement anarchiste à Lyon, 1880-1894, DES, Lyon 1954 — Vivien Bouhey, op. cit., annexe 49. —

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément